Bio abrégée

Froduald Kabanza est professeur au département d’informatique de l’Université de Sherbrooke. Ses recherches concernent l’intelligence artificielle, l’aide à la prise de décision, la planification et le contrôle, la reconfiguration automatique de systèmes, les systèmes autonomes, et la coordination dans les systèmes multi-agents. Il a dirigé plusieurs projets de recherche sur ces sujets. Il développe actuellement des logiciels d’aide à la formation au diagnostique médical, d’aide à la manipulation du bras-robot Canadien sur la Station spatiale internationale, d’aide à la prescription optimale des antibiotiques en milieu hospitalier, de prise de décision autonome à bord des engins spatiaux, et de planifications de missions spatiales. Il est co-auteur de l’algorithme de planification TLPLAN très connu dans le domaine de l’intelligence artificielle. 


Né au pays des milles collines (Rwanda), c’est en octobre 1984, alors âgé de 19 ans, qu’il alla s’établir en Belgique, avec une bourse d’études en informatique à l’Université de Liège.


Il a obtenu un diplôme de licence en informatique (équivalent d’un baccalauréat dans le système Nord-Américain) en juin 1988. De septembre 1988 à octobre 1992, il est resté à l’Université de Liège comme assistant de recherche en intelligence artificielle, tout en complétant un doctorat en informatique sous la direction de Pierre Wolper. Sa thèse intitulée “Reactive planning of immediate actions” a été défendue en octobre 1992.


Il partit au Canada en novembre 1992, pour occuper un poste de chercheur postdoctoral à l’Université de Waterloo (Ontario), sous la direction de Fahiem Bacchus (avant qu’il n’aille à l'Université de Toronto).


C’est en août 1993, qu’il entreprit sa carrière à l’ Université de Sherbrooke (Québec), d’abord comme professeur adjoint, ensuite comme professeur agrégé (1998-2002), et finalement comme professeur titulaire (depuis 2002). Il a fait aussi un bref séjour à Université de Windsor, comme professeur aggrégé, entre 2001 et 2002 (alors en congé sans solde de l’Université de Sherbrooke).


De 2005 à 2007 il a été Vice-président de l' Association pour l'intelligence artificielle au Canada, responsable entre autre de l’organisation de la conférence canadienne sur l’intelligence artificielle (Canadian AI).


En 2006, il a fondé Menya Solutions, une entreprise de consultation et de développement de logiciels d'intelligence artificielle.